Espace Privé

Me connecter

Allongement du congé paternité : une première réponse à compléter par une réforme des congés parentaux

UNAFCommuniqué de presse Unaf

 

L’annonce d’une durée du congé paternité allongée de 11 jours est une bonne nouvelle pour les familles et pour la politique familiale. C’est reconnaître enfin l’importance du rôle du père, que l’Unaf ne cesse de promouvoir. 

Mais elle ne saurait être une réponse « pour solde de tout compte » aux problèmes de conciliation vie familiale-vie professionnelle rencontrés par les jeunes parents.

Comme l’a fort bien montré le rapport des 1 000 premiers jours remis par Boris Cyrulnik,  permettre aux parents de disposer de temps est nécessaire pour le bien-être de l’enfant, particulièrement durant sa première année. D’où ses 3 propositions fortes étroitement liées :

Face à la propagation de l’épidémie, il est urgent d’améliorer le dispositif de prévention auprès de la population

Dans la gestion de la crise sanitaire, l’Unaf a conscience de la difficulté pour le gouvernement d’allier la protection avec la poursuite de l’activité du pays, sous toutes ses formes. La compréhension des règles posées et l’adhésion de la population, en particulier des familles, sont des facteurs clés de réussite. Dans cet esprit, l’Unaf souhaite contribuer à la recherche de solutions pragmatiques.

Le rapport « les 1000 premiers jours » réhabilite le congé parental

rapport 1000 premiers joursCommuniqué de presse Unaf

En jugeant fondamental de repenser les congés de naissance (congé maternité, congé parental, congé paternité), la commission d’experts des 1000 premiers jours présidée par Boris Cyrulnik considère nécessaire la présence des parents durant la première année de l’enfant. Elle appelle les politiques publiques à soutenir les choix des parents en ce sens, et à l’ensemble de la société de permettre que du temps soit libéré pour les parents.

Cette commission d’experts, installée par le Président de la République, a remis son rapport le 8 septembre au secrétaire d’Etat en charge de l’enfance et des familles, Adrien Taquet. Le rapport invite à un changement radical d’approche de la petite enfance pour le développement des enfants. Il rejoint totalement les propositions de l’Unaf avancées depuis des années : donner du temps aux parents, repenser les congés en lien étroit avec un meilleur accueil de la petite enfance.

Lire le communiqué de presse : cliquez ici.

 

Communiqué de presse Unaf : une nomination sous le signe de la confiance

UNAFAlertant depuis de longs mois sur la nécessité de donner confiance aux familles et de faire de la politique familiale un levier de reconstruction économique, l’Unaf voit un très bon signe dans la nomination d’un Secrétaire d’Etat spécifiquement chargé des enfants et des familles.

Dès sa nomination au poste de Secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance en 2019, nous avons travaillé avec Adrien Taquet, notamment sur l’accompagnement des parents dans l’usage du numérique, les mesures de protection de l’enfance et la concertation autour des 1000 premiers jours de l’enfant.

Des axes prioritaires partagés

Aujourd’hui, le nouveau Secrétaire d’Etat trace 3 axes prioritaires, auxquels l’Unaf souscrit pleinement :

  • Renforcer la lisibilité, la force et la cohérence de la politique familiale en veillant à placer systématiquement les familles au centre de la politique publique ;
  • Accompagner les familles à toutes les étapes de la vie dès l’émergence du projet parental ;
  • Développer une politique familiale universelle, inclusive, au service de toutes les familles, qui s’adapte aux besoins spécifiques de chaque enfant et aux demandes de leurs parents.

Pour lire l'intégralité de l'article cliquez ici. 

UDAF 91

Institution ouverte à l'ensemble des familles du département, l'Udaf agit au quotidien dans le respect des personnes et des différences. C'est ainsi sans considération politique, philosophique ni religieuse, mais dans un esprit de solidarité et de générosité qu'elle défend et représente l'ensemble des familles du département, et qu'elle s'implique auprès des personnes vulnérables.

Contacter l'UDAF 91

  secretariat.general (@) udaf91.fr
  01 60 91 30 30
  315, square des Champs-Elysées 91080 Courcouronnes