Recommandation CED

#3 Recommandation du comité éthique et déontologique – Février 2024

Respecter le choix de la personne d'héberger des connaissances lorsqu'il y a risque de mise en danger ?

La personne exerce son droit plein et entier de disposer de son logement et de ses biens, de nouer des relations et d’accueillir les personnes qu’elle souhaite mais en cas de danger et de conduite à risques, comment ne pas outrepasser les droits de la personne, ne pas être intrusif tout en la protégeant ?

#1 échanger avec la personne accompagnée dans un endroit neutre pour lui laisser une liberté de parole afin de mieux comprendre le contexte et adapter notre accompagnement

#2 réflexion à avoir sur le mal-être de la personne accompagnée

#3 faire plus de visite à domicile, si possible avec des partenaires et tout en respectant la sécurité du professionnel

#4 si besoin, travailler sur un projet de réorientation ou d‘accompagnement lié au logement (hébergement collectif, SAVS…)

#5 Après accord de la personne accompagnée, possibilité de solliciter le bailleur pour qu’il soit un acteur engagé dans la situation